démarche artistique

 

Les images que je crée prennent assise dans une réalité à la fois définie et déroutante. Artiste avant tout, j’utilise ma caméra pour établir une passerelle projetant le monde tangible vers un ailleurs fantasmé. Les compositions ainsi produites mènent l’observateur dans un univers en apesanteur, entre terre et ciel, entre ombres et lumières, où se côtoient l’étrange et le familier. Elles se jouent de la gravité et du temps, fonctionnant comme des énigmes qu’il n’est nul besoin de déchiffrer. Il en émane un silence introspectif qui invite à se perdre dans une intrigante contemplation.

Je veux démontrer que nous ne concevons pas le monde tel qu’il est, mais tel que nous sommes. Disloquer et déconstruire notre perception d’être humain afin de s’extirper de soi-même. Ce faisant, on peut alors constater l’absolue relativité de notre univers, de tout ce qui le compose. La nécessité d’adopter plusieurs perspectives pour distinguer le vrai de nos certitudes. 

Sans qu’il n’y paraisse, ma démarche s’inscrit dans une fascination pour la sérendipité*, tant par mes méthodes de travail que par les sujets traités. Ouvert aux hasards qui surviennent lors des prises de vue, j’ancre mon travail dans des pérégrinations aléatoires et spontanées où je laisse apparaître les images sans a priori, sans préjugés. Une fois les prises de vue réalisées, je laisse mûrir les images un certain temps avant des les diffuser. C’est également durant cette période que mes oeuvres me dictent leurs ultime forme d’incarnation. 

 

* Sérendipité : Fait de découvrir quelque chose par hasard et par sagacité, souvent alors que l’on cherchait autre chose.